Jour 9 du calendrier de l’Avent énergétique : les blessures emotionnelles

Bienvenue dans cet article du calendrier de l’Avent des petites astuces énergétiques. Tous les jours jusqu’à Noël, je vous livre des petits conseils pour vous aider dans votre quotidien à mieux vous connaître et à mieux vous comprendre afin peut être de ne plus vous juger et d’avancer dans votre chemin de vie. Aujourd’hui, nous sommes toujours jour 9. Je m’appelle Stéphanie, je suis énergéticien et coach en développement personnel.

Le sujet du jour va être sur les blessures émotionnelles. Lise Bourbeau en a parlé dans son livre Les cinq blessures émotionnelles qui vous empêchent d’être vous même et d’être soi même.

Et même s’il y en a plus que cinq, on parle en général des cinq blessures émotionnelles.

e blessure dont je vais vous parler, c'est la blessure de rejet et on peut reconnaître les gens qui ont cette blessure de rejet. En fait, physiquement, on peut identifier un peu quelles blessures vous avez à travailler dans votre vie

La blessure du rejet

La première blessure dont je vais vous parler, c’est le rejet et on peut reconnaître les gens qui ont cette blessure de rejet. En fait, physiquement, on peut identifier un peu quelles blessures vous avez à travailler dans votre vie. Les gens qui ont une blessure de rejet ont plutôt un corps sain et souvent, on dit qu’ils ont un masque aux contour des yeux.

C’est des gens qui sont assez perfectionnistes et qui sont solitaires.

La blessure d’abandon

La deuxième blessure, c’est l’abandon. En fait, entre l’abandon et le rejet, ça peut paraître un peu difficile de faire la différence, mais disons qu’on va plutôt se sentir rejeté par le parent du même sexe et abandonné par le parent du sexe opposé.

Les gens qui ont la blessure d’abandon, ils ont un corps plus mou, avec un donc plus courbé, le regard triste des gens qui ont un peu de mal avec la solitude.

La blessure d’humiliation

Une autre blessure, c’est l’humiliation. Les gens, ont plutôt un corps rond avec des grands yeux. C’est des gens qui essayent d’être parfaits afin d’éviter toute critique et ils font en général plus pour les autres qu’ils ne font pour eux mêmes.

La blessure de la trahison

La quatrième blessure dont je vais vous parler, c’est la trahison. Ils ont un regard intense et séducteur. C’est des gens qui sont beaucoup dans le contrôle, qui délèguent pas beaucoup et qui comprennent et agissent vite.

La blessure de l’injustice

Et la dernière blessure, c’est l’injustice. Alors eux, ils ont un corps qui peut sembler parfait, avec des fesses bien rondes. Ils ont un regard assez vif et brillant. C’est des gens qui sont perfectionnistes et qui sont plutôt dans la culpabilité. Ce qu’il faut savoir avec les blessures émotionnelles, c’est que tant que vous n’allez pas avoir accueilli et décidé de traiter la blessure que vous avez à travailler, la vie va tout le temps vous présenter des événements ou des épreuves pour vous faire réaliser que vous avez quelque chose à travailler.

Pourquoi travailler sur ces blessures ?

C’est important de travailler sur ces blessures parce que déjà vous en souffrez et que vous en faites souffrir les autres parce que quelqu’un qui travaille sa blessure de rejet ou qui, quand on commence à travailler déjà, ça va mieux. Mais quelqu’un qui ne s’est pas aperçu qu’il a eu une blessure de rejet, va avoir tendance à rejeter les fautes. C’est comme ça. Pareil pour l’humiliation ou l’injustice. Donc, non seulement on en souffre, mais on en fait aussi souffrir les autres.

Partager ses blessures

Et en plus, c’est comme la vie nous présente les évènements pour nous faire travailler, on va rencontrer des gens qui souffrent de la même blessure que nous. Donc, c’est important d’avancer et c’est une grande libération. On n’en a pas qu’une. Déjà, on peut avoir toutes les cinq, mais on en a particulièrement une ou deux à travailler. En général, le rejet et l’abandon vont ensemble et la trahison et l’injustice ont aussi tendance à aller ensemble.

L’humiliation, c’est un peu plus rare comme blessure. Mais voilà, il faut absolument travailler ça.

Comment travailler sur les blessures ?

Vous commencez par repérer une ou plusieurs épreuves de votre vie et vous vous réfléchissez à ce que ça vous a fait ressentir. Ensuite, vous vous l’acceptez pleinement, vous prenez responsabilité, leur responsabilité, ça ne pas du tout de culpabilité, c’est juste se donner la capacité d’y répondre et ensuite vous prenez un peu de hauteur et vous acceptez les preuves et vous vous distancier de l’épreuve.

L’idée, c’est de l’accueillir avec amour. Donc, voilà pour le petit cours sur les blessures émotionnelles. Alors, c’est assez exhaustif et plein d’autres informations viendront plus tard. Je traiteraient des blessures dans un autre article une par une pour les personnes que ça intéresse.

N’hésitez pas à me dire si le sujet vous a intéressé. Dites moi quelles blessures vous pensez avoir à travailler ou comment vous voulez travailler. Et si c’est pour vous un sujet que vous ne connaissiez pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page