Jour 10 du calendrier de l’Avent énergétique : l’enfant intérieur

Bienvenue à tous dans cet article du calendrier de l’Avent. Tous les jours jusqu’à Noël, je vous présente les petites astuces pour vous aider dans votre quotidien. Aujourd’hui, nous sommes au jour 10. Je m’appelle Stéphanie, je suis énergéticien et coach en développement personnel. Aujourd’hui, je vais vous parler de l’enfant intérieur.

Cet enfant intérieur, c'est l'enfant dont vous vous souvenez que vous étiez l'enfant, que vos parents se souviennent que vous étiez, qu'il aurait voulu que vous soyez, que vous, vous auriez voulu être tout cet archétype là en fait.

C’est qui, l’enfant intérieur ?

Cet enfant intérieur, c’est l’enfant dont vous vous souvenez lorsque vous étiez l’enfant, que vos parents se souviennent que vous étiez, qu’il aurait voulu que vous soyez, que vous, vous auriez voulu être, tout cet archétype là en fait.


Où est cet enfant intérieur ?

Il était à l’intérieur de vous et il ne demande qu’à être aimé. C’est important de se reconnecter avec cette partie de soi pour pouvoir, nous, en tant qu’adulte, être finalement le parent de cet enfant intérieur. Cet enfant intérieur, il a comme trois facettes qui peuvent arriver à différents stades de son développement.

Les 3 étapes ou 3 facettes de cet enfant intérieur

Il peut avoir la facette de l’enfant doué. L’enfant qui est joyeux, qui est souriant, rigolo, qui a tout ce qu’il veut, qui est un enfant.

Il peut être l’enfant intérieur blessé, triste. C’est un enfant à qui il manque quelque chose, peut être du rejet, sentiment d’abandon, des peurs, des choses qui n’ont pas été comblées.

Et puis, peut être cet enfant adopté, cet enfant qui, finalement, met un masque pour s’adapter à la société.

Chaque étape de cet enfant est à travailler, les différentes facettes peuvent arriver à différents moments de son développement, il peut arriver au développement du nourrisson ou alors bambin.

Se reconnecter et guérir cet enfant intérieur

Vers 1 à 3 ans, il peut être en pré scolaire avant qu’il rentre à l’école. Et là, vous comprendrez bien qu’être un enfant préscolaire doué, un enfant pré scolaire blessé ou un enfant préscolaire adapté, ce n’est pas la même chose. Et puis après, au préscolaire, scolaire, puis l’adolescence. Et voilà, afin de guérir cet enfant, il faut commencer par se reconnecter avec lui et pour se reconnecter avec lui, il y a différentes façons la méditation, l’hypnose, la visualisation.

Une fois qu’on a reconnecté avec cet enfant, qu’on a refait la paix et qu’on a compris qu’en fait, il fallait être son propre parent, qu’il fallait être sa propre mère en étant aimant et apportant de l’amour et de la douceur, il faut également être son propre père, avec peut être un côté je suis plus directif ou quelqu’un qui va apporter des solutions, mais qui va laisser l’enfant vivre ses propres expériences.

Est ce que vous étiez vous au courant de l’existence de cet enfant intérieur ? Est ce que vous vous êtes déjà reconnecté grâce à des méditations, des auto hypnose ?

Moi, lorsque j’ai fait une reconnexion à l’enfant intérieur d’un bout à l’autre, j’ai pleuré. Une vraie Madeleine. Je ne comprenais pas pourquoi. Mais vous savez, ce genre de pleurs qui sont libérateurs où on n’en revient pas d’avoir pleuré autant pour finalement… une méditation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page