Hypersensibles et excès d’empathie :
Peut-on « trop » se soucier des autres ?

L’hyperempathie existe-t-elle vraiment ? Peut-on vraiment se soucier excessivement de ce que vit ou ressent une personne ? Le terme “hyper empathie” est en effet utilisé par les scientifiques, notamment en lien avec l’anecdote d’une femme à qui l’on a enlevé une partie de son cerveau pour mettre fin à des crises d’épilepsie et dont on a découvert qu’elle avait un niveau d’empathie supérieur à la normale.

Quand les émotions des autres finissent par nous inonder

 

L’hyper empathie n’est pas un “syndrome” de santé mentale ou quelque chose qu’un psychologue ou un psychothérapeute va diagnostiquer chez vous, ce dont il s’agit ici, c’est de laisser votre empathie naturelle aller trop loin.

Les deux types d'empathie

 

Les psychologues parlent à la fois d’empathie émotionnelle et d’empathie cognitive. L’empathie cognitive signifie que nous pouvons imaginer mentalement l’expérience de l’autre personne.

 

L’empathie émotionnelle est la partie la plus délicate. Elle consiste à s’autoriser à ressentir ce qu’une autre personne peut ressentir. Et c’est là que nous pouvons tomber dans le phénomène d’hyper empathie, notamment lorsque l’on est hypersensibles et que, par nature, ces émotions sont ressenties plus intensivement.

Les signes d'hyper empathie

 

Alors, êtes-vous « hyper empathiques » ? Voici quelques signes pouvant vous guider :

 

  • Vous vous sentez épuisés et fatigués après avoir passé du temps avec les autres
  • Vous avez du mal à dire non aux autres et faites passer vos propres besoins en dernier
  • Vous permettez aux autres d’être méchants avec vous parce que vous avez « pitié d’eux»
  • Vous avez des réactions émotionnelles disproportionnées dans certaines situations
  • Vous intériorisez et subissez physiquement la détresse des autres (avoir mal au ventre, avoir des tensions musculaires)
  • Vous êtes impactés sur une longue durée par la souffrance d’autrui
  • Vous êtes tellement accablés que votre propre vie en pâtit. Vous êtes en retard à une réunion, vous manquez votre cours de gym, vous ne pouvez pas manger votre dîner.

Caractéristiques des individus hyper empathiques

Des limites personnelles insuffisantes

Si vous n’avez pas de bonnes limites, vous pouvez avoir du mal à faire la différence entre votre responsabilité et celle d’une autre personne. Vous passez votre temps à faire des choses pour les autres car vous ne savez pas dire non, et vous essayez même de ressentir leurs émotions. Cela peut poser de gros problèmes dans les situations de conflit.

Codépendance

Si vous êtes co-dépendant, vous tirez votre sentiment de valeur personnelle (estime de soi) du fait de prendre soin des autres et de leur faire plaisir. Et l’empathie excessive peut être l’une des façons dont vous essayez de “gagner” l’attention et l’amour. Ce mécanisme inconscient est difficile à percevoir, tant il semble contre-nature de dire qu’une personne puisse s’occuper des autres pour augmenter sa propre valeur. D’où l’importance du mot « inconscient » ici.

Trouble de l’attachement anxieux

En grandissant avec une personne qui ne pouvait pas nous donner l’amour et l’attention que nous méritions, nous pouvons souffrir d’un “attachement anxieux”. Essayer d’aimer nous rend nerveux et incertain, et l’on peut s’imaginer devoir “gagner” l’amour, par exemple en étant très empathique.

Anxiété

L’anxiété est motivée par des pensées fondées sur la peur qui nous poussent à nous battre, à fuir ou à nous paralyser, avec les pics de cortisol correspondants. Cette poussée chimique nous rend réactif aux “dangers” perçus, y compris à la perturbation d’autres personnes. L’excès d’anxiété peut mener à l’inaction et nous empêcher d’avancer dans la vie.

Oubli de soi

Il est intéressant de noter que l’empathie excessive envers les autres peut provenir de l’incapacité à faire preuve d’empathie ou de compassion envers soi-même. Cela renvoie à la codépendance. Dans un effort pour nous sentir utiles, nous sommes excessivement empathiques avec les autres.

Que dois-je faire si je lutte contre l'hyper empathie ?

Si votre hypersensibilité ou hyperempathie vous empêche d’avoir une relation saine ou de fonctionner au quotidien, alors il est temps de chercher du soutien. Une coach en gestion des émotions et de l’hypersensibilité peut vous aider à aller à la racine de vos problèmes d’excès d’empathie, et vous aider à trouver l’équilibre pour être empathique tout en prenant soin de vous.

Stéphanie legay.  Thérapeute énergéticienne et coach de vie pour hypersensible.

J’accompagne les personnes hypersensibles pour qui la vie est un challenge émotionnel permanent, à mieux se comprendre et à trouver des outils énergétiques pour les aider à gérer mieux leurs émotions sans perdre plus de temps et d’énergie !

0786093951

Vous pouvez me retrouver sur mon site internet https://www.stephanielegay.com

 Sur Facebook https://www.facebook.com/stephanielegaytherapienergetiques

Sur Instagram https://www.instagram.com/stephanielegayenergetique/?hl=fr

Sur ma chaine YouTube https://www.youtube.com/channel/UCJ52d4wi33AqJR316ynnNDg

Groupe privé fb devenir conscient de soi : https://www.facebook.com/groups/471661387533866

Vous vous sentez épuisé(e) ?
Vous manquez d'énergie ?
Vous n'agissez plus en fonction de vos besoins ?
Vous n'êtes plus capable d'exprimer vos limites ?

Téléchargez ce soin énergétique au format audio et appréciez la joie d'être aligné(e) avec votre être de perfection.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page