le triangle de karpman

Le triangle du drame de Karpman : comment y échapper ?

Le conflit fait partie intégrante de l’expérience humaine…

 

C’est la façon dont nous gérons ces inévitables conflits qui nous aide à définir qui nous sommes et nos relations avec les autres.

 

Il existe des façons saines et malsaines de gérer les drames, les conflits et les problèmes qui surviennent dans la vie.

 

Les personnes qui ne disposent pas de mécanismes d’adaptation sains ou qui n’ont pas la capacité de s’engager dans un conflit sont plus susceptibles de souffrir de répercussions à long terme sur leur santé mentale, de stress et de relations tumultueuses.

 

Le triangle du drame de Karpman a été créé en 1968 par le Dr Stephen Karpman afin de modéliser les interactions sociales susceptibles de se produire lors de conflits excessifs et destructeurs. La distinction entre “excessif et destructeur” est essentielle.

Composition du triangle

Le triangle de Karpman est composé de trois points avec trois acteurs respectifs : Le persécuteur, la victime et le sauveteur.

Le persécuteur

Le persécuteur est la personne que l’on croit être le méchant. Cette personne peut être perçue comme rejetant la faute sur la victime. Elle peut être colérique et oppressive, trop critique, pessimiste ou rigide.

 

Elle peut être imbue d’elle-même, se sentir supérieure à la victime ou faire en sorte que la victime se sente inférieure au persécuteur. Leurs motivations peuvent être claires ou non. Il peut s’agir simplement de profiter et d’utiliser une autre personne ou d’un problème plus profond.

La victime

La victime se perçoit comme étant désespérément impuissante à provoquer un changement significatif de son propre chef. Elle s’apitoie sur son sort et refuse toute tentative de se relever ou de prendre des décisions. Elle fuie souvent les problèmes au lieu de chercher des moyens de les résoudre.

 

Elle peut avoir honte de cette situation, se convainquant qu’elle n’a pas les moyens ou la capacité de résoudre ses problèmes, tout en ne faisant rien pour essayer. La victime qui n’est pas actuellement persécutée peut chercher un persécuteur et un sauveteur pour continuer à s’apitoyer sur son sort.

Le sauveteur

Le sauveteur n’est pas une personne bonne ou noble dans le triangle de Karpman. Le sauveteur est un complice. Il donne l’impression de vouloir aider la victime en la sauvant de ses mauvais choix ou de son inaction. Il s’agit souvent d’un mécanisme d’autodéfense qui leur permet d’éviter leurs propres problèmes tout en se persuadant qu’ils font des progrès en sauvant la victime du persécuteur.

 

Il se peut également qu’il cherche à obtenir un crédit social en jouant le rôle de sauveteur et d’assistant. Cette attitude est déguisée en préoccupation pour le bien-être de la victime, mais elle ne fait que renforcer son comportement d’apitoiement, car elle donne à la victime la permission d’échouer et ne la rend pas responsable de ses propres choix et de sa vie.

Le triangle de Karpman en action

Tous les conflits ne débouchent pas sur la formation d’un triangle du drame, mais un triangle peut se former lorsque quelqu’un joue le rôle de la victime ou du persécuteur.

 

La victime ou le persécuteur essaiera alors d’entraîner d’autres personnes dans le conflit. S’il s’agit d’un persécuteur, il cherchera une victime. S’il s’agit d’une victime, elle peut chercher un persécuteur (s’il n’y en a pas) et un sauveteur.

 

Ces rôles ne sont pas statiques et changeront au cours du drame. Il n’est pas rare que la victime se retourne contre le sauveteur, ce qui permet à la victime de percevoir le sauveteur comme un autre persécuteur et de perpétuer le cycle d’auto-victimisation.

 

Les différents participants passent le plus souvent d’un rôle à l’autre, bien que chaque personne ait un rôle prédominant dans lequel elle se retrouve souvent.

 

Le Dr Karpman pense que ce rôle s’est formulé dans le développement de la petite enfance au sein de la dynamique familiale. Chaque personne du triangle du drame tire une sorte de satisfaction malsaine de son interaction.

 

Parfois, la codépendance peut jouer un rôle entre le sauveteur et la victime.

 

Tous les conflits ne sont pas nuisibles et malsains. Les gens vont avoir des désaccords, se disputer, avoir besoin d’aide et d’être aidés de temps en temps.

 

Les problèmes surviennent lorsque ces choses sont faites à un niveau malsain ou destructeur.

 

Vous trouvez-vous régulièrement impliqué dans ce genre de drames ? Pensez aux conflits dans lesquels vous avez été impliqué.

 

Il arrive que le persécuteur soit en fait une circonstance extérieure plutôt qu’une personne.

 

Par exemple, une personne peut perdre son emploi, quelle qu’en soit la raison, et se glisser dans un rôle de victime comme si l’univers était aligné contre elle, se donnant ainsi la permission de s’apitoyer sur son sort.

 

Elle peut , par exemple, reprocher à son patron d’avoir été licencié alors que ce sont ses propres erreurs qui ont entraîné son licenciement.

 

La capacité d’avoir et d’entretenir des relations personnelles saines avec d’autres personnes est ancrée dans la compréhension de soi.

 

Il faut comprendre pourquoi on fait ce que l’on fait, pourquoi on ressent ce que l’on ressent, si l’on veut libérer son potentiel et s’épanouir en tant que personne

Stéphanie legay. Hypnothérapeute, énergéticienne, coach de vie

1821 avenue de font brun 83320 Carqueiranne 

J’accompagne les personnes pour qui la gestion des émotions est un défi de tous les jours à trouver des solutions simples et efficaces pour reprendre le contrôle de leurs pensées!

Vous pouvez me retrouver sur mon site internet https://www.stephanielegay.com

 Sur Facebook https://www.facebook.com/stephanielegaytherapies

Sur Instagram https://www.instagram.com/stephanielegayenergetique/?hl=fr

Sur ma chaine YouTube https://www.youtube.com/channel/UCJ52d4wi33AqJR316ynnNDg

Groupe privé fb devenir conscient de soi : https://www.facebook.com/groups/471661387533866

Vous vous sentez épuisé(e) ?
Vous manquez d'énergie ?
Vous n'agissez plus en fonction de vos besoins ?
Vous n'êtes plus capable d'exprimer vos limites ?

Téléchargez ce soin énergétique au format audio et appréciez la joie d'être aligné(e) avec votre être de perfection.

stephanie legay 2

Vous aimeriez savoir comment je peux vous aider? 

Contactez moi au

07 86 09 39 51

Ou réservez votre entretien découverte offert

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page