Jour 23 du calendrier de l’Avent énergétique : la spiritualité

Voici les deux derniers articles qu’il manquait au calendrier de l’Avant. J’ai été malade.

Je continuerai à vous faire des article pour vous aider dans votre quotidien et vous apporter des petits trucs, des petites astuces pour que vous puissiez apprendre à mieux vous connaître, à mieux connaître les autres. Donc, aujourd’hui, nous sommes un jour 23. Je m’appelle Stéphanie, je suis énergéticienne et coach en développement personnel. Le sujet du jour, ça va être la spiritualité.


La spiritualité, c'est un mot qui peut faire peur parce qu’on entend souvent le mot sectaire. On a peur de ce mot secte. On a peur de se laisser entraîner dans des choses qu'on ne maîtrise pas

Qu’est-ce que la spiritualité ?

La spiritualité, c’est un mot qui peut faire peur parce qu’on entend souvent le mot sectaire. On a peur de ce mot secte. On a peur de se laisser entraîner dans des choses qu’on ne maîtrise pas. Or, la spiritualité, ce n’est pas la religion. La religion, c’est quelque chose d’extérieur à nous. C’est quelque chose où on va nous dire quoi faire. Je n’ai pas envie de dire quoi penser parce que chacun a son libre arbitre.

Mais il y a quand même des règles. Il y a des choses à suivre dans la spiritualité. La spiritualité, c’est quelque chose de strictement intérieur. Vous vivez comme vous le sentez, vous croyez en ce que vous voulez et vous croyez en ce qui vous fait du bien. C’est quelque chose de l’intérieur. La spiritualité, c’est quelque chose qui qui mène à du développement personnel aussi, puisque c’est un éveil de conscience, c’est prendre conscience de comment on agit, mais à un niveau supérieur, à un niveau où, finalement, on a compris qu’on était des êtres spirituels venus vivre une expérience terrestre.

Et oui, nous ne sommes pas que la matérialité et bien heureusement, cela met une dimension bien plus intéressante à la vie qu’on vit. Cela permet d’expliquer pourquoi, finalement, il y a des expériences de vie qui viennent toujours se présenter à nous pour nous faire comprendre quelque chose, puisque nous sommes ici pour évoluer, évoluer spirituellement et mentalement. Donc voilà là, au mois de décembre, au niveau du solstice, le 21 décembre, on est rentré dans une nouvelle ère au niveau du solstice.


Une nouvelle ère commence pour nos âmes spirituelles


Il y avait une conjonction astrale assez intéressante et alors que quelques personnes étaient rentrées dans l‘ère du Verseau. Là, maintenant, l’ère du Verseau va commencer et rentrer en masse en plus grande proportion. Et de plus en plus de personnes vont être conscientes justement de ça, de cette dimension de l’être, de notre âme de base. Du fait qu’en trouvant le calme intérieur et le lâcher prise, on peut être animé par autre chose que notre mental et notre ego.

Alors, chacun vit sa spiritualité différemment. Moi, personnellement comme moi, il n’y a pas que moi qui fais comme ça. Mais voilà, je vous donne mon avis. Je la vie par la méditation et par le travail personnel que je fais sur moi. Donc je lis des livres de développement personnel, je regarde des vidéos qui m’expliquent comment fonctionnent justement sur les croyances, les valeurs. J’ai fait des formations, j’essaye de prendre compte, de calmer mon mental et c’est très important de calmer son mental parce que le mental, quelque part, c’est l’égo.

A quoi sert l’égo ?

L’égo nous a protégés toutes ces années. La preuve, il a bien réussi, on est toujours en vie. Voilà tout ce que l’ego nous a fait penser de nous, ça a été efficace, certes, mais est ce que ça nous a menés vers un épanouissement personnel ? Je pense que si on se dirige vers les sources énergétiques, vers les médecines alternatives, c’est qu’il y a quelque chose qui qui ne nous convient plus dans le système actuel.

Donc, voilà, grâce au développement personnel, grâce à la spiritualité, on comprend, on a une autre vision des choses et ça nous donne une autre dimension. On est tous appelé à devenir plus spirituel. C’est un fait. C’est les énergies cosmiques qui sont comme ça et aidons aussi les autres à devenir plus spirituelles. Alors, il n’est pas question ici de se heurter aux gens qui sont dans la matérialité ou qui vont avoir peur, justement, de ce mot spiritualité.

Ne plus cacher sa spiritualité


Il est question ici de montrer aux autres qu’être dans l’amour de soi, être dans l’amour des autres, et bien ça nous apporte à nous du bien et que ça apporte du bien autour de nous. Donc, échanger un sourire, être gentil, échanger ses connaissances. Vous avez appris les croyances. Vous avez alors échangé autour de vous et c’est comme une forme de spiritualité.

C’est rentré à l’intérieur de soi, calmer son mental, être dans l’amour le plus possible, universel au moins de soi et après des autres, et le démontrer. Voilà comment je vis ma spiritualité.

Et bien écoutez, dites moi vous comment vous vivez votre spiritualité. Si ce mot vous fait peur, si vous avez toujours peur du mot secte, je sais que quand j’ai fait les différentes formations, on était tous tellement tous heureux les uns avec les autres, mais on croit que je suis dans une secte, alors que non, on n’est pas dans une secte. On serait dans une secte si on nous disait quoi faire. Sauf que chacun fait ce qu’il veut et chacun le vit comme il veut et comme ça le rend heureux et c’est ça qui est important, c’est le vivre de façon heureuse.

Après, si vous tombez sur des gens qui vous ont justement vous dit il faut faire comme si il faut faire comme ça. Non, la méditation, ça doit se faire comme ça. Méfiez vous. Chacun vit les choses comme il le sent. On peut écouter les conseils des autres, mais il faut que ça nous parle. Il faut que ce soit une expérience personnelle.

Donc, voilà pour le conseil du jour. J’espère que vous n’avez pas trop fait peur avec ce mot spiritualité. En tout cas, pour moi, c’est important.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page